La Peur

La Peur

La Peur est inscrite dans L’attachement de la Personnalité à Elle-même, et dans les Habitudes de Survie.

La Peur nous pousse à nous Conformer, à Imiter, à Suivre, et fige notre Point de Vue :

  • Nous redoutons L’incertitude, et nous voulons des Certitudes affectives, financières, morales, spirituels.
  • Nous redoutons les Problèmes, la Douleur, la Souffrance, et nous voulons la Sécurité, la Stabilité, la Santé.
  • Nous redoutons L’indifférence, L’ignorance, le Jugement, et nous voulons être Approuvé, Gratifié, Rassuré.

La Peur nous pousse donc à Obéir, aux leaders, aux prêtres, au gouvernement, au gourou, à un quelconque système, pour nourrir cette Quête de Permanence.

Et dans cette Insécurité que nous Craignons, nous recherchons L’approbation pour conforter nos Choix, et nous éprouvons constamment un besoin de Juger et de Contrôler les Autres.

  • Celui qui Comprend et Dissout les multiples visages de la Peur jours après jours, ces Visées, et ces Intentions.
  • Celui qui Comprend et Dissout  jusqu’à la racine de la Peur la plus profonde, celle de L’anéantissement Final.

Se sent dans L’instant Libre, et c’est dans cet État d’Être :

  • Qu’on se sent Vivre d’une intensité extrême.
  • Qu’on se sent Libéré de L’illusion du Temps.
  • Qu’on se sent Libéré de toute accumulation de Savoir ou D’expérience.
  • Qu’on peut appréhender « Ce Qui Est » avec une Lucidité extraordinaire.

 

Quand la Peur Est, L’amour N’est Pas.

 

« La Peur existe quand je Désire Vivre dans un modèle particulier.
Vivre sans Peur signifie Vivre sans aucun modèle particulier.
La Peur surgit quand J’exige une façon de Vivre particulière. »
Jiddu Krishnamurti

« N’ayez pas Peur que votre vie s’arrête,
Craignez plutôt qu’elle ne commence jamais. »
Grace Hansen