La Neutralité

La Neutralité

Au sens spirituel, de l’esprit, la neutralité correspond totalement à l’accueil total, sans interférer, de la Lumière mais de la Vie aussi, même ici-bas. La neutralité est l’état où tout est observé sans interférer sur l’observation en aucune manière, sans chercher à s’en saisir, sans chercher à interpréter, sans chercher d’émotion. L’observateur est dans la neutralité ; sans ça il n’y a pas d’observateur, il y a acteur. La neutralité débouche sur la bienveillance, sur le cœur, et sur la vraie Connaissance qui ne passe par aucun filtre.

La neutralité c’est ne pas s’engager. Être un observateur est un engagement précis qui met fin à l’action/réaction, afin de laisser s’exprimer, se manifester et se dérouler le tapis de la Grâce, aussi bien au niveau de l’action de Grâce que de l’état de Grâce. La neutralité parfaite peut déboucher de manière directe sur Shantinilaya, mais au minimum cela conduit à être un observateur fin, sans jugement, sans parti pris de ce qui se déroule vraiment, par-delà les voiles de toutes les illusions, de toutes les projections, de toutes les pensées et de toutes les émotions.

Je précise enfin que dans cet état de neutralité il est loisible de laisser les énergies, quelles qu’elles soient, œuvrer dans le champ de votre conscience, dans le corps, sans altérer quoi que ce soit par une volonté quelconque de s’en saisir, de la manipuler, de la transformer ou de l’altérer. La neutralité est une forme d’équilibre conduisant là aussi à la Demeure de Paix Suprême et à l’Infinie Présence.